Shin'Yuu
Hello Invité !
Le lycée Shin'Yuu te souhaite la bienvenue et t'invite à t'inscrire si ce n'est pas déjà le cas !
Mh, tu aimerais bien nous rejoindre mais tu n 'as pas d'idée ?
Tu peux faire un tour dans la Liste des Effectifs mais aussi voir les Prédéfinis!
Ah, tu dois aussi savoir qu'ici, tu trouveras une quinzaine de races différentes par I C I mais tu peux aussi en créer une nouvelle !
Sinon, je peux aussi te laisser faire le tour du forum !

toi! Oui toi membre actif du forum, si avant toutes choses, tu aidais le forum à mieux se faire connaître ?
Pour ça, rien de plus simple ! Ça te prendra deux minutes: Pense à voter !
Ah! Au passage, privilégie servimg.com pour héberger tes images Wink


Une école étonnante où toutes les races du Monde et bien plus encore peuvent cohabiter ou ... s'affronter.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Only Exception • feat Yae

Aller en bas 
AuteurMessage
Sai Osatô

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 22

Portrait
Renseignement:
Relation:

MessageSujet: The Only Exception • feat Yae   Sam 3 Mar - 12:16






« J'aimerais grandir en mangeant des champignons et être un plombier italien, des fois. »

GAME OVER. TRY AGAIN ?
D'un geste vif, Sai ferma le clapet de sa console de jeu. Peu habitué à exprimer vivement sa colère, son geste équivalait à une crise de nerf pour une personne normale. Sûr de sa victoire sur le boss du niveau final, le jeune homme n'avait pas pris la peine de sauvegarder sa partie. Résultat : il lui faudrait recommencer depuis le début, car il avait eu l'intention de finir le jeu d'une traite, en explosant de cette façon son record.
Le plombier italien à la voix criarde et suraiguë qui tenait lieu de héros de son jeu vidéo finissait par l'exaspérer sérieusement, aussi choisit-il de sortir de sa chambre, dans laquelle il était resté cloîtré plus de 24 heures la batterie de sa console en constante charge, ses pouces s'activant avec dextérité tandis qu'il délaissait ses devoirs de surveillant. De toute façon il n'avait jamais servi à grand chose, ses collègues plus sociables s'occupant plutôt bien des élèves.
L'illusion sortit d'un pas mal assuré de sa grotte, remarquant avec détachement qu'il faisait nuit. Tant mieux, personne ne le dérangerait, comme ça. Il enfonça ses mains dans les poches de son pantalon de survêtement, les doigts de ses pieds nus se crispant sur le sol de marbre du couloir. Avec précaution, il ferma la porte de sa chambre, et entreprit de traverser l'allée sans faire trop de bruit.
Sai affichait son air apathique et stupide, celui qu'il utilisait pour faire croire aux autres qu'il était stupide, guère digne d'intérêt. Technique qui marchait toujours plus ou moins depuis de nombreuses années, et qu'il affectionnait. Le jeune homme avait décidé de faire un tour dans une salle de classe désaffectée qu'il utilisait comme garde-à-manger, délaissant la nourriture délicieuse que préparait le personnel de Shin'Yuu. A vrai dire, il avait toujours détesté les plats de l'établissement, préférant de loin se consacrer aux milles et unes sucreries qui existaient dans le monde. Il lui en restait tant à découvrir, gustativement parlant...
Rien que penser à toutes ses délicieuses sucreries qui l'attendaient sagement dans le placard de la salle lui donnait envie de sortir de son état de lenteur totale et de courir jusqu'à sa planque. Ce qu'il ne fit pas, trop habitué qu'il était à son allure de zombie.

Un bruit se fit entendre. Un bruit de pas, semblait-il. Sai se figea. Sûrement un élève... Reprenant contenance, le surveillant lança d'un ton détaché, d'une voix caverneuse car il n'avait pas parlé ni bu depuis quelques temps :
    « Je vous rappelle qu'il y a un couvre-feu. Et cela m'étonnerait qu'un prof vous ait demandé de sortir cette nuit pour je ne sais quelle foutue raison...? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yae

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 22/02/2012

Portrait
Renseignement:
Relation:

MessageSujet: Re: The Only Exception • feat Yae   Sam 3 Mar - 14:06



* i'm hungry and angry now.
C'était la première fois que Yae était au pensionnat. Avant qu'elle ne soit inscrite par les soins de Novala, l'hybride vivait chez lui, ne faisant rien de ses journées. C'est quand ce dernier eu trouver un boulot dans l'éducation, dans un pensionnat qu'il eu la bonne idée d'ajouter Yae dans une école. Le problème avec la jeune fille, c'est que vivre en communauté, ce n'était pas vraiment son truc. Premièrement, Yae possède une deuxième facette d'elle, imprévisible et violente. D'une certaine manière, elle protège les autres d'un quelconque mal-entendu. Donc l'hybride se sentait beaucoup mieux sans la présence de personne à ses côtés, c'est pourquoi elle s'était dit qu'elle irait dévalisé le réfectoire la nuit.

Ainsi, sortant de sa chambre en plein nuit, ses pieds nus sur le carrelage froid la fit frémir. Yae resta bêtement planté devant sa porte de chambre. Elle se demanda un instant si elle ne devait pas plutôt mettre ses habituelles chaussettes blanches, histoire de faire moins de bruit en courant dans les escaliers et les couloirs. De ce fait, la lapine fit volte-face pour pénétrer dans sa chambre, sans réveiller ses colocataires. Sa queue frétillant et le sourire malicieux sur les lèvres, elle commença à marcher sans faire de bruit sur le carrelage, dans le couloir sombre. Elle pense qu'à cette heure, tout le monde dort. Chaque pas lui confère alors une assurance qui lui «ordonna» de gambader. Ce carrelage lui faisait un appel comme le parquet lustré qui nous invite à jouer les rois de la glissade. S'arrêtant dans sa marche, elle se mit donc à courir quelques mètres pour enfin glisser simplement. Les pas de l'hybride résonnait de manière atténués à cause des chaussettes. Elle continua un bon moment à courir ainsi dans le couloir des chambres. Avant que son côté plus "civilisé" lui rappelle le «pourquoi» elle était sorti de sa chambre. Manger. Et Yae ne se nourrit que d'une seule chose: des carottes.

Ayant donc sa route pour sa quête de carottes, Yae se remit sur ses deux «pattes» pour partir à la recherche de la cantine scolaire. L'hybride n'avait pas voulu faire parti de tous les élèves qui font la visité guidé, pourtant, ça lui aurait été utile. Et elle ne se saurait pas bêtement perdu dans les couloirs.

« Bravo, on est perdu maintenant. Quelque chose à dire pour ta défense? Yae sait où est la nourriture! T'as intérêt à trouver des carottes.. »

Rien ne pouvait vraiment différencier les deux côtés de Yae, seule une voix plus forte, moins «gamine» faisait la seule différence. Aucun trait physique ou facial ne changer pour indiquer à l'interlocuteur le problème qu'il avait en face de lui. De ce fait, Yae fit demi-tour, commençant à marché d'un pas assuré du côté opposé. Une voix plus rauque que la sienne résonna dans le couloir. Elle n'était pas seule donc? Yae eu un petit sourire et se mit à gambader sur le carrelage, à quatre pattes, allant en direction de la voix. Un couvre-feu? Non, jamais entendu parler. Ah! Mais ce n'est pas ces étranges créatures que l'on appelle «surveillants»? Yae pouvait faire la carte de la naïveté hybride ou bien de l’agressivité dont elle pouvait faire preuve... Commençons par le moins méchant, non? Enfaite non, il était peut être temps de secouer quelques personnes dans ce pensionnat.

« Couvre-feu?! Tsk, ça sert à rien ça. Moi j'ai faim, j'vais manger. Pas besoin d'autorisation pour sortir de ma chambre. Maintenant, si vous voulez bien m'excusez, je cherche après des carottes, j'ai pas le temps de bavasser avec un... pion. »

Ceci étant dit, Yae afficha un sourire totalement hypocrite, sa queue frétillante. Elle n'avait pas fait mouvement. Son regard vermeil de lapin albinos était planter dans les yeux du sombre du surveillant. Pourquoi était-elle si sûr d'avoir un pion en face d'elle? C'est parce que tout les professeurs dormaient: une journée avec des monstres est très vite fatigante...
© CodageByPoppy


Dernière édition par Yae le Mer 14 Mar - 16:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Osatô

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 22

Portrait
Renseignement:
Relation:

MessageSujet: Re: The Only Exception • feat Yae   Mer 7 Mar - 0:10






« Pourquoi j'ai choisi d'être surveillant, déjà ? Ah, ouais, j'ai du temps libre pour manger et le crédit qui va avec, comme ça. »

    Couvre-feu?! Tsk, ça sert à rien ça. Moi j'ai faim, j'vais manger. Pas besoin d'autorisation pour sortir de ma chambre. Maintenant, si vous voulez bien m'excusez, je cherche après des carottes, j'ai pas le temps de bavasser avec un... pion.

La fille affichait un sourire totalement hypocrite, tandis que sa queue de lapin se mettait à battre une inaudible mesure. Elle s'était avancée quand Sai lui avait adressé la parole, et celui-ci, soulagé d'être bien tombé sur un élève comme il le pensait, avait remarqué les attributs animaux de la gamine. De ravissantes oreilles de lapin blanc et la queue assortie.

Yae continuait à le fixer de ses yeux rougeoyants et le-dit pion commençait à ressentir un léger malaise face à la fausseté de celle-ci. Elle ne cherchait même pas à la dissimuler, le prenant ouvertement pour un con. T il détestait ça.
Sai, sans s'en rendre compte, avait perdu son visage apathique. Ses yeux complètement noirs fixaient avec froideur ceux, rouge sang, de l'élève. Il aurait voulu la punir, peut-être lui faire vivre d'affreux cauchemars, mais il se trouvait que cela ne devait sûrement pas être autorisé par le règlement. Aussi le surveillant choisit-il la carte des faux-semblants, lui aussi. Un sourire terriblement faux et foncièrement mauvais fit jour sur son visage de jeune adulte. Il n'avait jamais beaucoup sourit, dans sa vie, de part son penchant très prononcé pour la solitude, et même si celui-là serait venu du cœur, Sai doutait que quiconque l'aurait pris pour ce qu'il était, à savoir un sourire véritable. Avec un petit rire tout aussi hypocrite, l'illusion répondit à son interlocutrice, passant une main dans son épaisse tignasse brune avec la plus grande décontraction du monde :
    « Hum ? Ah, non, désolé, je n'ai pas de carottes ! On a pas les même goûts, à ce que je vois. Je suis plutôt du genre sucreries... »

Sai venait de dire sa plus grande tirade depuis des mois. La suite de la conversation promettait d'être intéressante, vu l'effort que faisait le jeune homme pour insérer un dialogue, un vrai. Ce qui, il le savait, devait exaspérer la petite brune qui lui faisait fermement face, étant donné que celle-ci semblait en manque de carottes et n'attendait qu'une chose : partir. Il continua, en tendant sa main :
    « Sai Osatô. »

Il ne savait pas si la fille le connaissait, vu qu'il était tout de même surveillant. Mais vu sa façon de parler, il y avait peu de chance. Lui devait la connaître, par contre. Comme tous les membres du personnel dit "éducatif", il avait épluché le trombinoscope de l'établissement. Et puis, comme si cela ne suffisait pas, le geek émérite avait piraté le réseau, et lorsqu'il n'avait rien à faire, il décortiquait les expressions des élèves, petites photos immobiles sur un écran. Bien vite, il réussit un mettre un nom sur le visage de l'hybride, qu'il chuchota malgré lui, un murmure inaudible.
    « Yae. »

Ça y est. Comme ça, Sai n'avait plus aucune chance de ne pas passer pour un gros triso. Enfin bon, c'était ce qu'il voulait, après tout, passer pour un abruti, non ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yae

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 22/02/2012

Portrait
Renseignement:
Relation:

MessageSujet: Re: The Only Exception • feat Yae   Mer 7 Mar - 10:37



* it's gonna be fun.
Sucrerie? Non, Yae n'était pas la gamine qui adorait ingurgité trois tonnes de bonbons par jour. En effet, ses gênés ayant muté pour devenir un lapin, son régime alimentaire ne s'arrêter qu'aux carottes. Tous aussi hypocrite que soit son sourire, le surveillant avait lui aussi contracté les muscles de son visage, il avait l'air encore plus faux que le sourire de l'hybride. Par politesse, le pion lui tendit la main. Ah, mais la politesse n'existe pas chez Yae. Enfin, seul le côté encore innocent avait quelque base de politesse. « Bonjour, merci, s'il te plait », voilà à quoi se limitait le vocabulaire de politesse de la petite hybride. Autrement, son double «n'avait pas le temps» de s'encombrer de pareil chose. Yae lui mit se qu'on appelle maintenant, un «vent». Il croyait sincèrement qu'elle allait lui serrer la pince, alors que la seule chose qu'elle avait en tête, c'était manger des carottes?

Sai Osatô? Non, connait pas. Après tout, Yae venait fraîchement d'arriver, fallait-il donc rappeler qu'elle n'avait pas envie de se mêler à d'autres gens, pour le moment? Son cercle sociale ne s'étant donc qu'à Novala et elle-même. Personne ne pouvait l'aimer, très bien, elle s'aimera elle-même donc. Alors que les yeux rougeoyants de la lapine détailler chaque parcelle du visage du pion, sa queue frétillait toujours plus. Mais quelque chose l'interpela. Comment il connaissait son nom?! Yae avait passer tellement de temps enfermé que savoir son prénom au révélé d'une magie noir et ancestral. Dans ce cas présent, il fallait rester calme et ne pas s'énerver. Cependant, elle ne pouvait plus vraiment jouer les innocentes bipolaires. Si seulement elle avait ouvert la bouche «sous» le côté naïf, tout aurait été plus facile... Sa queue arrêta de jouer le métronome silencieux, elle haussa un sourcil tout en fronçant l'autre. Son sourire était devenue plus discret, mais elle était intriguée par la simplicité dont le pion avait deviné son prénom. Un nom? Elle n'en avait pas. Elle aurait pu prendre son ancien nom, si elle s'en rappelait. Mais elle avait subit une sorte de lobotomisation depuis qu'on l'avait coller dans ce laboratoire... Elle ne se souvient que de bride de son passé qui vient entre deux rêves remplit de carottes.

« Tu connais mon nom? C'est étrange... je viens seulement d'arriver pour tant... »

Son nez se plissa légèrement, en une fraction de seconde. Elle semblait parler à elle-même, mais s'il semblai connaitre son patronyme, il doit donc connaître autre chose.. Sa bipolarité, par exemple. Une brique mental cogna contre son cerveau d'hybride; n'avait-elle pas remplit un dossier pour son inscription? Enfin, traduisons que Novala l'avait fait pour elle. Yae aurait tant préféré rester chez lui, a regarder les gens dans la petite boite carrée, sous-entendu la télévision, et à se goinfrer de carottes. Elle se pencha légèrement en avant, toujours aussi intriguer par le jeune homme.

« Vue que les présentations semblent faîtes... As-tu d'autre chose à m'informer sur moi-même? Ou nous pouvons disposer? »

Ah! Le «nous» désignait Yae un et Yae deux. Après avoir remarquer cette petite «faute», l'hybride s'assit au sol, en tailleur. Ainsi elle s'étira un bon moment s'en faire de bruit, sa queue frétillant de nouveau. La situation lui échappait légèrement, et elle n'aimait pas ça.

« C'est rare de voir des gens si tard la nuit. T'as faim aussi?~ »

Yae tutoya Sai comme-ci elle le connaissait depuis toujours. Je vous avait pourtant dit que la politesse n'existe pas chez le mauvais côté de sa personnalité. Sa faim avait été complètement évincer, ce pion l'intrigué vraiment, elle voulait papoter avec lui avant de partir à la chasse aux carottes. Disons que ce gars avait quelque chose d'étrange, et il semble même qu'il avait quelque difficulté à bavasser...
© CodageByPoppy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Osatô

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 22

Portrait
Renseignement:
Relation:

MessageSujet: Re: The Only Exception • feat Yae   Dim 25 Mar - 9:20


Franchement, sans ma réserve de sucreries, je survivrais pas.





Sai tendit la main à son interlocutrice, se présentant à elle et murmurant même le nom de l'hybride par la même occasion. Ce qui pouvait passer pour une tentative inutile pour paraître ténébreux et mystérieux n'était en fait du qu'à la nature taciturne et plutôt rêveuse, pour ne pas dire paumée", du surveillant. Enfin, ce n'était pas comme si les Illusions étaient très normales, mais bon...
Yae ne serra pas la main du jeune homme, sa queue se contentant de battre l'air encore plus vite, exaspérant Sai, qui avait passé plus de 24 heures devant un petit écran où des petits personnages tout mignons aux couleurs vives sautaient partout. En fait, la queue battante de la fille-lapine ne lui rappelait que trop son échec fracassant, et il avait bien envie de couper la source de son exaspération grandissante. Enfin, le mouvement de balancier s'arrêta, en même temps que l'élève affichait une expression... désappointée. L'expression de quelqu'un qui a raté son
coup, de quelqu'un qui avait minutieusement préparé la situation, calculée et ordonnée méticuleusement, et qui finalement se rendait compte que rien ne se passait comme prévu.

« Tu connais mon nom? C'est étrange... je viens seulement d'arriver pour tant... »

Yae ne s'adressait visiblement à personne en particulier, et, la mine songeuse, elle agita de façon quasi invisible son petit bout de nez, avant de se pencher en avant, intriguée.

« Vue que les présentations semblent faîtes... As-tu d'autre chose à m'informer sur moi-même? Ou nous pouvons disposer? »

"Nous" ? Sai ne laissa pas transparaître sa surprise, mais une lueur de curiosité passa un instant devant ses yeux mornes et cernés. Il y avait plusieurs possibilités, mais une chose était sûre : l'hybride était dingue. Particulièrement sensible aux fantômes et autres esprits, le surveillant n'en voyait pas dans le coin, et tout semblait se passer dans la tête de Yae. Sai résista à l'envie de fouiller dans sa tête, ce qui lui aurait valu un renvoi pur et simple, et regarda impassiblement la lapine s'asseoir en tailleur par terre.

«
C'est rare de voir des gens si tard la nuit. T'as faim aussi?~ »

Sai se retint de ricaner et d'adresser une réplique cinglante à son interlocutrice, puisqu'il ne voyait pas d'autres raisons possibles. Il se rappela alors qu'il était surveillant, et pour conserver un semblant l'authenticité, répliqua d'une voix morne :

« Nan, j'suis surveillant. »

Se retranchant dans son rôle facile d'abruti, il afficha une expression ahurie et se recroquevilla encore plus en portant un index à ses lèvres. Et puis, profitant de sa situation de force, il ajouta :

« D'ailleurs t'as rien à faire ici, tu devrais retourner dans ta chambre, il me semble. »

Sai avait essayé d'atténuer le ton accusateur dans ses paroles, non sans peine, mais pas tout à fait vainement. Ses paroles auraient pu être crédibles, mais à cet instant son estomac se mit à émettre des sons étranges, qui voulaient tout simplement dire que le jeune homme crevait la dalle. Pas besoin de traduction, il paraît que le langage du corps est universel. Et puis, surpris par le bruit, le propriétaire de l'estomac, à force d'avoir passé trop d'heures devant sa Nintendo DS Lite Blanche à jouer à New Super Mario Bros, s'écria d'un ton brusque et hystérique, sortant pour la première fois de son apathie :

« IT'S ME MARIO !! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yae

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 22/02/2012

Portrait
Renseignement:
Relation:

MessageSujet: Re: The Only Exception • feat Yae   Lun 26 Mar - 20:26



* mh, isn't the famous plumber?
C'est parce qu'il était surveillant qu'il avait le droit de traîner à des heures aussi tardives dans les couloirs? Et, de plus, ce Sai semble la sermoner. Enfin, surtout de lui dire qu'elle ne devrait pas être là. Dans tout les cas, l'hybride allait certainement camper sur ses positions, et il aurait mieux fait de la traîner jusqu'à ses quartiers. Vainement, car elle ne se laisserait pas faire, la petite Yae. La mettre en retenue? Quel drôle d'idée! Soit elle n'ira pas, soit elle ira pour emmerder son monde. Il fallait donc qu'elle prévoie qui emmerder une fois en colle. Certainement, celui qui lui aura administrer cette stupide punition. Yae pourrait même s'arranger d'être seul avec, histoire de... Oh non, il ne faudrait pas déjà faire des trucs «méchants».

Cependant, la réponse sur le statut qu'il occupe au sein de la pension n'a pas ravie Yae. Ne jamais faire de son cas, une généralité, mais elle sait pertinament qu'on finit toujours par avoir un petit creux quand on reste éveillé toute la nuit et que l'on a jeûné la journée. Yae ne pouvait se contentait que de légume tel la carotte ou la magnifique laitue. Elle sorti de ses pensées râgoutantes par le sermon du surveillant. Mh, vraiment, il pensait faire quelque contre la liberté qu'elle vient seulement d'avoir? Oh, elle saura le faire payer à Novala en temps et en heures. Il n'avait aucunement demander son avis, et d'ailleurs, pourquoi ne partait-elle tout simplement pas? Scientifiques. Ils étaient à ses fesses. Et ils vont certainement la chercher longtemps, et ça lui plaisait d'ailleurs.

Un cri qu'elle semble connaître. Le surveillant venait de lâcher un cri que Yae pouvait très bien faire dans ses crises de folie pure. Mais en si peu de temps, l'hybride s'était «habituée» au calme et à la face stupide de ce débile de surveillant. Ses yeux s'étaient d'ailleurs écarquillés et elle avait même sursauté, imitant une sorte de feulement comme le font les adorables chats quand ils sont surpris brutalement. Disons que cette vocifération aurait pu réveiller tout le pensionnat. La queue de l'hybride arrêta de battre la mesure, son regard guettant le moindre geste.

Un émerveillement. Yae venait de faire le rapprochement entre le pompier dodu et moustachu. Oui, c'est ça, Mario... Elle savait un minimum sur lui: moustache, champignon et tuyaux. Le principal, quoi. Elle dévisagea alors le surveillant. Est-ce que Mario ressemble à ça quand il retire son costume? Dans tout les cas, quand Yae fixait béatement la boite à images, donc la télévision, certains publicités décliner ce jeu comme étant une sorte de nouvel opus et autre. Les publicités étaient la chose que préféré Yae quand elle regardait la petite boite carrée qui diffusait sans cesse des images. Enfin bref, l'hybride fronça un sourcil avant de se relever.

« J'imaginais pas être la seule folle dans ce pensionnat... Sai, c'est ça hein? »

Yae sautilla un moment sur place, ses pieds simplement habillés de chaussettes heurté avec rapidité le sol. Serait-il possible que la boite déforme à ce point les personnes enfermés dedans? Bref, l'hybride lui tourna un moment autour tout en frétillant sa queue avec vélocité. Elle l'imaginé vraiment plsu imposant, ce «Mario». Après avoir fait un tour complet autour de lui, elle déclara avec un petit sourire.

« Quel genre de maladie as-tu? »
© CodageByPoppy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Only Exception • feat Yae   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Only Exception • feat Yae
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Énième recensement des armes d'exception.
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shin'Yuu :: L'Ecole :: Couloirs-
Sauter vers: